02-Kanji-Do-300x294

Le corps, aussi impermanent que la brume printanière ;
L'esprit, aussi immatériel que le ciel vide ;
Les pensées, aussi évanescentes que la brise qui passe :
À ces trois choses songe continûment.

Guialwa Godrakpa (ko-brag-pa bsod nams rgyal mtshan, 1170-1249)